Genre, cancer et inégalités (2014-2018)

Recherche financée par l’INCA et dirigée par Anita Meidani (2015-2017)

A l’intersection entre les différents critères qui peuvent déterminer l’adhésion à la prévention aux soins (l’âge, les appartenances ethno-raciales, la classe etc…) se trouve aussi la question, peu exploitée en France, du genre et de l’orientation sexuelle. Il reste alors à comprendre quel est l’impact du genre et de la sexualité dans l’accès aux protocoles thérapeutiques et dans les degrés d’engagement dans le processus de soins. Il ne s’agit pas pour nous de constituer des typologies par pathologies, ou par degré de gravité, mais d’examiner comment le genre et la sexualité interviennent dans l’histoire de la maladie des personnes, dans les parcours de soins singuliers, et ceci à trois niveaux :
•    en amont, en questionnant la manière dont le genre concourt à la construction sociale des facteurs de risque d’exposition à certaines maladies cancéreuses ;
•    en aval, en examinant la façon dont le genre intervient comme composante d’action en réponse à la maladie diagnostiquée et aux effets iatrogènes du traitement de cancer ;
•    durant le parcours de soins enfin, en interrogeant comment le genre contribue à la gestion de l’interaction médecin-patient (en termes d’opportunités ou de résistances).

Cette enquête déploie une méthodologie qualitative (par entretiens) mais également quantitative (par questionnaire). Enfin, cette recherche comprend également un volet comparatif avec la Grèce, afin d’observer les répercussions de l’organisation des soins dans les parcours de santé. Entre question de genre et de santé, cette recherche se veut également pluridisciplinaire et inclut des médecins, des sociologues, des oncologues…

 

VIDEO DE LA RECHERCHE : https://www.youtube.com/watch?v=4ocxW3OAAjo&t=1073s

 

CETTE RECHERCHE A DONNE LIEU AU « ASSISES DU CANCER ET DU GENRE » : https://cancer.hypotheses.org/

14. mars 2015 par arnaud Alessandrin
Catégories: Recherches | Laisser un commentaire