QUE FAIRE DE NOS DÉGOUTS ? (NOUVEAU LIVRE – SEPTEMBRE 2021)

Que faire de nos dégoûts ? pose une question simple : comment gérer ce sentiment de l’ordinaire et du malgré soi qu’incarne le dégoût ? Pourquoi et comment éprouvons-nous à l’égard de nos prochains ce sentiment de l’immonde quand nous voudrions le taire dans une salutaire mais impossible répression ? Devons-nous cacher nos dégoûts ? En avoir honte ?

À travers l’analyse de la transphobie, de la grossophobie, de la xénophobie et de la maladie comme vecteurs privilégiés de l’expression de ce sentiment universel, Arnaud Alessandrin, Brigitte Estève-Bellebeau et Rogelio Estève confrontent leurs points de vue de chercheurs en sociologie et philosophie afin de nous éclairer sur ce gênant héritage. À destination des plus sensibilisés comme des plus néophytes, Que faire de nos dégoûts ? se pose comme un état des lieux inspirant et accessible sur les questions de tolérance et des limites de nos modèles de vie en société.

 

Pour commander le livre c’est ICI

Pour lire notre entretien croisé dans la revue URBANIA c’est ICI

Pour lire notre synthèse du livre dans THE CONVERSATION c’est ICI

 

05. septembre 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Livres | Laisser un commentaire

NU -pièce de théâtre

Pour la compagnie « L’unijambiste » j’ai eu l’occasion d’accompagner la création du spectacle « Nu », une pièce sur le métier de « nu » aux beaux-arts, sur la base d’entretiens semi-directifs avec des modèles vivants.

« Quel regard porte la sociologie sur le métier de nu ? Pour le dire frontalement : aucun. Une brève revue de la littérature en la matière nous suggère que le « nu » n’a jamais été investigué par la sociologie des professions, sinon peut-être du côté de la pornographie. Mais ce réductionnisme ne saurait nous satisfaire. Traduire quelque chose de l’expérience des modèles nu.e.s en sociologie, c’est donc mieux comprendre la place du modèle et la place du corps nu dans nos sociétés, tiraillées par des questions morales, esthétiques, de genre ou de rapport à l’intime. Ces entrées thématiques n’ont pas qu’une valeur heuristique : elles accompagnent la création du spectacle de David Gauchard dans l’exploration des expériences sensorielles, relationnelles et sociales des profesionnel.le.s rencontré.e.s. A cet endroit de la création artistique et scientifique, la sociologie et le théâtre ont décidé de faire un bout de chemin ensemble. »

Nu

Pour en savoir plus :

26. juillet 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Théâtre | Laisser un commentaire

LGBTQI-PHOBIES : participation à des rapports

 

 

Je remercie la Fondation Jean Jaures et l’association SOS Homophobie qui m’ont fait l’honneur de participer à leurs rapports 2021 en matière de mesure des LGBTQI-PHOBIES. Dans le premier, celui de la Fondation Jean Jaures, établit sur la base des chiffres de l’application de signalement de FLAG, je reviens sur les citoyennetés amputées des LGBTI par les violences et discriminations. Dans le second, celui de l’association SOS Homophobie, je propose un petit texte sur la place des élèves transgenres à l’école.

Vous trouverez le rapport de SOS Homophobie ici

Et le rapport de la Fondation Jean Jaures ici

 

Bonne Lecture.

18. mai 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Articles | Laisser un commentaire

DEPRIVILEGIER LE GENRE : nouveau livre (février 2021)

Je suis très heureux de pouvoir vous présenter mon dernier livre intitulé « Déprivilégier le genre » (ed. Double Ponctuation). J’y parle de féminisme, un peu de moi, des questions LGBTIQ, des expériences drag queen et des perspectives de genre, d’égalité et de lutte contre les discriminations !

Pour en savoir plus : https://www.double-ponctuation.com/produit/deprivilegier-le-genre/

 

Dans les médias :

C’est à dire (France 5)

Néon Mag

« Le Quart d’heure », le nouveau podcast de Radio France, jeudi 21 janvier (en ligne)

Une présentation à la librairie Mollat : ici

Le podcast de la rencontre : ici

Un entretien avec Caroline Dayer : ici

Mention du livre dans Libération : ici

« La révolution du genre », Europe 1 : ici

« Thelma et Louise », Radio Campus Paris : ici

Une critique parue dans le Tetu n.226 : ici

Mention du livre dans l’Express (Avril 2021) : ici

Mention du dans Marie-Claire (Avril 2021): ici

Entretien dans Garçon-Magazine : ici

Recension dans Dieses : ici

Recension dans Fugues : ici

Recension sur le blog d’I. Collet : ici

Recension du livre sur la Pedagotek de l’UNSA : ici

Une critique du livre dans la journal « Le Monde » : ici

Une chronique dans le podacst « homo-micro » à écouter ici

Une mention dans l’Obs (15/06/2021) : ici

 

 

 

 

03. février 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Livres | Laisser un commentaire

LE RÔLE DE LA VILLE DANS LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS : décembre 2020

Nouveau livre (co-dirigé avec Johanna Dagorn)

Quel est le rôle de la ville dans la lutte contre les discriminations ? Les mouvements Black Live Matters ou les manifestations contre le harcèlement sexiste ont bien montré que la ville est un théâtre de représentations et d’actions discriminantes. Les villes, pour de nombreuses raisons politiques, civiques ou humaines, ont un rôle central à jouer dans cette promotion de l’égalité.

À travers plusieurs contributions, ce livre se propose d’éclairer quatre grandes thématiques. Premièrement, celle des quartiers (dits) prioritaires et des inégalités subies par leurs habitant.e.s : quelle prise en compte de ces quartiers ? Puis, dans un contexte post-confinement, quel accès à la santé pour ces territoires ? Deuxièmement, celle de la prise en compte du racisme à l’échelle municipale à partir de deux « cas » municipaux. Troisièmement, celle des stigmatisations dans la ville : de quelles manières les municipalités peuvent-elles s’engager dans une ville vivable pour les minorités de genre et de sexualité, ou bien encore pour les personnes en situation de handicap psychique ? Quatrièmement, celle de la précarité et du logement : comment faire glisser la question du sans-abrisme du côté de la discrimination ?

Pour conclure ce livre, des diagnostics seront posés, l’un en matière de prévention et de lutte contre les discriminations au logement au regard de villes « Airbnbisées », l’autre sous forme d’échanges entre élu.e.s en charge de la lutte contre les discriminations dans différentes villes : Bordeaux, Paris, et Lille. À la lecture de ces pages il s’avère qu’inoculer plus activement encore le principe de non-discrimination dans l’horizon des politiques municipales et métropolitaines doit devenir une priorité.

 

Lien vers le livre et son sommaire : ICI

Lien vers une interview croisée dans Urbania : ICI

Lien vers une synthèse du colloque à l’origine du livre : ICI

Lire l’introduction de l’ouvrage : ICI

Lien vers un entretiens pour le site « La lumière des villes » : ICI

Lire un extrait de l’ouvrage dans The Conversation : ICI

Lire un entretien dans le courrier des maires : ICI

Lire une tribune extraite du livre dans La Tribune : ICI

01. décembre 2020 par arnaud Alessandrin
Catégories: Livres | Laisser un commentaire

← Articles plus anciens