Participation à des bords de scène…

 

-En 2013, à La Manufacture (Bordeaux) est organisé un bord de scène avec le collectif Crypsum pour le spectacle « Mes parents », d’après le roman Mes Parents de Hervé Guibert.

– En 2014, à la Manufacture (Bordeaux) est organisé une lecture croisée des oeuvres « Mes parents » (H. Guibert), « Retour à Reims » (D Eribon) et « En finir avec Eddy Bellegueule » (E. Louis) autour du spectacle « Mes parents », d’après le roman Mes Parents de Hervé Guibert.

– En 2014, au TNBA (Bordeaux), un bord de scène est organisé avec Vanessa Van Durme autour de son spectacle « Regarde maman, je danse » : https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Regarde-maman-je-danse

– En 2015, au TNBA (Bordeaux), un bord de scène est organisé avec Vanessa Van Durme autour de son spectacle « Regarde maman, je danse »Gardenia » : https://www.lesinrocks.com/arts-et-scenes/gardenia-spectacle-transgenre-loin-des-cliches-40038-17-11-2010/

– En 2016 à la Halle des Douves (Bordeaux), un bord de scène est organisé avec la compagnie des « Petites seousses » pour le spectacle « Come Out » (J. Batteux) : https://www.petitessecousses.fr/spectacles/come-out

– En 2021, à l’Université de Bordeaux, un Bord de scène est organisé avec la compagnie des « Petites seousses » pour le spectacle « Drag » (J. Batteux) : https://www.u-bordeaux.fr/Evenements/De-la-vie-de-campus/Spectacle-Drag

– En 2022, le TNBA -Bordeaux, organise un bord de scène pour le spectacle « Herculine Barbin ou l’archéologie d’une révolution » (C. Marnas)

 

08. janvier 2022 par arnaud Alessandrin
Catégories: Théâtre | Laisser un commentaire

Herculine Barbin : Archéologie d’une révolution

En 2022 (Du 11 au 22 Janvier), aura lieu le spectacle « Herculine Barbin : Archéologie d’une révolution » sur lequel j’ai eu l’honneur d’être conseiller.

D’après Herculine Barbin dite Alexina B. publié et préfacé par Michel Foucault
Adaptation Catherine Marnas et Procuste Oblomov
Mise en scène Catherine Marnas

08. janvier 2022 par arnaud Alessandrin
Catégories: Théâtre | Laisser un commentaire

DANS LES MEDIAS RÉCEMMENT

 

 

QUELQUES ARTICLES

– « Transidentités : comment parler correctement des transitions? », Au féminin, 26 novembre 2021

– « Derrière la panique morale : réalités d’enfants et d’ados trans« , Slate, 07 novembre 2021

– « La pansexualité« , Marie Claire, 05 novembre 2021

– « La diversité comme mot clé« , AQUI, 02 novembre 2021

– « Transidentités : le retard français » (interview), UP, octobre 2021

– « L’éducation nationale reconnait les élèves transgenres« , Ouest France, 06 octobre 2021.

– « Recommandations pour mieux accueillir les élèves trans« , Terrafémina, 05 Octobre 2021.

– « Quand on est trans à l’école on n’a pas d’allié« , 20 Minutes, 02 Octobre 2021

– « Transgenres : la question polémique » (interview), L’express, 15/09/2021

– « En argentine, des cartes d’identité non binaires« , Terrafemina, 22 Aout, 2021

 

INTERVIEWS RADIO

Invité sur Europe 1 (octobre 2021)

Interviewé sur Canal M (18 Juin 2021)

 

QUELQUES VIDEOS

Invité sur BFM-TV le 12/10/2021

– Interviewé par l’UNIGE : « Genre et relation éducative » (octobre 2021)

Interviewé par l’IREV (octobre 2021)

Intervention auprès de la Haute Autorité de Santé autour du rapport « sexe et genre » (2021)

Conférence « Les rencarts du savoirs » sur le genre (Université de Bordeaux, mai 2021)

– Webséminaire « adolescence et transidentités » (Mars 2021)

– Interviewé par les éditions Yapaka sur « l’homosexualité et la construction identitaire »

Soirée du CACIS sur les transidentités (novembre 2020)

 

 

12. novembre 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Presse | Laisser un commentaire

QUE FAIRE DE NOS DÉGOUTS ? (NOUVEAU LIVRE – SEPTEMBRE 2021)

Que faire de nos dégoûts ? pose une question simple : comment gérer ce sentiment de l’ordinaire et du malgré soi qu’incarne le dégoût ? Pourquoi et comment éprouvons-nous à l’égard de nos prochains ce sentiment de l’immonde quand nous voudrions le taire dans une salutaire mais impossible répression ? Devons-nous cacher nos dégoûts ? En avoir honte ?

À travers l’analyse de la transphobie, de la grossophobie, de la xénophobie et de la maladie comme vecteurs privilégiés de l’expression de ce sentiment universel, Arnaud Alessandrin, Brigitte Estève-Bellebeau et Rogelio Estève confrontent leurs points de vue de chercheurs en sociologie et philosophie afin de nous éclairer sur ce gênant héritage. À destination des plus sensibilisés comme des plus néophytes, Que faire de nos dégoûts ? se pose comme un état des lieux inspirant et accessible sur les questions de tolérance et des limites de nos modèles de vie en société.

 

Pour commander le livre c’est ICI

Pour lire notre entretien croisé dans la revue URBANIA c’est ICI

Pour lire notre synthèse du livre dans THE CONVERSATION c’est ICI

 

05. septembre 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Livres | Laisser un commentaire

NU -pièce de théâtre

Pour la compagnie « L’unijambiste » j’ai eu l’occasion d’accompagner la création du spectacle « Nu », une pièce sur le métier de « nu » aux beaux-arts, sur la base d’entretiens semi-directifs avec des modèles vivants.

« Quel regard porte la sociologie sur le métier de nu ? Pour le dire frontalement : aucun. Une brève revue de la littérature en la matière nous suggère que le « nu » n’a jamais été investigué par la sociologie des professions, sinon peut-être du côté de la pornographie. Mais ce réductionnisme ne saurait nous satisfaire. Traduire quelque chose de l’expérience des modèles nu.e.s en sociologie, c’est donc mieux comprendre la place du modèle et la place du corps nu dans nos sociétés, tiraillées par des questions morales, esthétiques, de genre ou de rapport à l’intime. Ces entrées thématiques n’ont pas qu’une valeur heuristique : elles accompagnent la création du spectacle de David Gauchard dans l’exploration des expériences sensorielles, relationnelles et sociales des profesionnel.le.s rencontré.e.s. A cet endroit de la création artistique et scientifique, la sociologie et le théâtre ont décidé de faire un bout de chemin ensemble. »

Nu

Pour en savoir plus :

26. juillet 2021 par arnaud Alessandrin
Catégories: Théâtre | Laisser un commentaire

← Articles plus anciens